Survey at nursery school resume

 

Avec l’entrée des enfants de la cohorte à l’école maternelle, l’équipe Elfe a lancé, en collaboration avec le monde éducatif, une enquête qui s’intéresse aux premiers apprentissages de l’enfant dans
leur globalité, c’est-à-dire en prenant en compte les interactions entre socialisation familiale et socialisation scolaire. Cette recherche inédite concerne près d’une école sur quatre en France.

Entre avril et juin 2016, l'étude Elfe a recueilli des informations sur les premiers apprentissages des enfants âgés de 5 ans environ. Cette nouvelle étape permet ainsi d’analyser la façon dont l’enfant entre dans les différents domaines d’apprentissage proposés par l’école maternelle tout en prenant en compte les conditions de vie et les structures familiales, la santé et le développement de l’enfant.

Il n’existait en France aucune étude de grande ampleur sur les relations entre les expériences précoces de l’enfant (premiers liens avec ses parents, grands-parents et personnels des modes de garde, leurs styles éducatifs) et les processus d’intégration à l’école maternelle (apprentissages préscolaires, développement cognitif, socialisation). Cette enquête place Elfe au niveau des meilleures études statistiques sur le développement différentiel du jeune enfant à l’échelle internationale. Elle a été conduite grâce à une forte mobilisation des professeurs, des conseillers pédagogiques, des inspecteurs et de l’ensemble du monde professionnel des écoles maternelles.

Cette enquête en classe de moyenne section s’intercale entre une enquête auprès des parents au moment de la petite section (à cette occasion l’enfant lui-même a réalisé différents jeux visuels et d’association
d’images), et une autre à l’âge de la grande section.

 « L’objectif est de réaliser des exercices qui plaisent aux enfants, et la phase de préparation a montré que le pari était réussi. Un enseignant a d’ailleurs indiqué que les enfants s’étaient pris au jeu, demandant souvent à conserver ensuite leur cahier d’activités ! », relate Xavier Thierry, directeur adjoint de l'unité Elfe

Les objectifs de l'enquête

Les chercheurs pourront ainsi contribuer au développement d’une approche multidimensionnelle des premiers apprentissages de l’enfant, tenant compte de tout ce qui se joue en amont et à côté de
l’école, mais aussi attentive aux enjeux proprement scolaires des apprentissages.
Les débats publics et la réflexion des professionnels de terrain bénéficieront d’éléments de réflexion solidement étayés, par exemple sur le rôle des structures d’accueil des jeunes enfants, sur l’impact de la précarité économique ou des recompositions familiales, ou encore sur les effets de la scolarisation sur le développement des enfants.

Que se joue-t-il au moment de l’école maternelle ? Chaque enfant progresse à son rythme. Mais comment ?
De quelle manière chaque enfant construit-il, au cours des quelques années qui précèdent l’entrée à l’école, ses dispositions à l’égard des apprentissages ? Quels sont les effets des modes de garde, des structures familiales, de la taille de sa fratrie, de son sexe, de son rang de naissance, des pratiques éducatives de ses parents ainsi que de sa vie quotidienne : usage de livres et écrans, rythmes quotidiens, relations avec le voisinage et la famille élargie, rapports d’autorité, etc. ?