Les enquêtes école

Une recherche inédite sur les apprentissages des enfants

Les enquêtes École réalisées dans le cadre de l’étude Elfe s’intéressent aux apprentissages de l’enfant dans leur globalité, c’est-à-dire, les interactions entre socialisation familiale et socialisation scolaire. Ces enquêtes en milieu scolaire font appel à la participation des enseignant(e)s à travers la réalisation d’exercices élaborés par les chercheur(e)s.

Un premier volet a été mené en 2016 en moyenne section de maternelle (voir le bilan), le volet suivant en CP, deux ans après, et un troisième volet en 2020, en classe de CM1, a récemment été réalisé. Ces différentes étapes de l’étude ont notamment permis de recueillir des informations sur les apprentissages des enfants afin de saisir les évolutions entre 4-5 ans, 6-7 ans et 8-9 ans, dans les domaines du français et des nombres.

Les objectifs de recherche

Aucune étude d’ampleur nationale n’avait été conduite en France pour suivre la socialisation, le développement et les apprentissages des enfants à partir de leur naissance puis à l’école. L’innovation est d’avoir intégré à la cohorte de naissance Elfe des protocoles d’exercices en classe élaborés par des chercheurs (voir les hypothèses de recherche).

L’étude s’intéresse aux épisodes clés de la vie de l’enfant durant son parcours scolaire : difficultés dans l’apprentissage, réussite, orientation scolaire… Les informations sur la scolarité viennent enrichir toutes les données déjà recueillies auprès des familles Elfe sur l’environnement social, les modes de garde, les pratiques éducatives, de loisirs et culturelles, la santé et le développement des enfants depuis leur naissance. Les chercheurs qui s’intéressent aux apprentissages des enfants pourront ainsi tenir compte de tout ce qui se joue en amont et à côté de l’école. Les pouvoirs publics et les professionnels de l’éducation bénéficieront ainsi d’éléments de réflexion nouveaux, par exemple sur le rôle des structures d’accueil des jeunes enfants, sur l’impact des recompositions familiales, sur les effets de la scolarisation sur le développement des enfants, ou encore sur les inégalités scolaires.

Cette opération éveille le souvenir de l’ambitieuse   enquête   sur   le   « niveau intellectuel des élèves» (avec son échantillon de 120 000 enfants de 6 à 13 ans) réalisée à l’Ined  en  1965,  qui alimenta  les travaux de Pierre Bourdieu.  Déjà celle-ci traitait des inégalités sociales et familiales !

Cinquante ans  plus  tard,  le  suivi  de  la cohorte des enfants Elfe  permet  d’associer le  monde enseignant à la fabrique de données de recherche sur la socialisation et le développement des enfants.

Aucune étude d’ampleur nationale n’avait été conduite en France pour suivre la socialisation, le développement et les premiers apprentissages des enfants à partir de leur naissance puis à l’école.

Les étapes de l’enquête école

Deux premières enquêtes (2016 et 2018), menées en collaboration avec les enseignant(e)s de maternelle et de CP, ont permis de recueillir des informations sur les apprentissages des enfants. Afin de poursuivre cette recherche inédite sur la scolarité des enfants, une troisième opération a été menée en 2020 dans les classes de CM, initialement prévue en CE2, l’enquête s’est finalement déroulée en automne 2020. Pour la première fois, les enfants de la cohorte Epipage2 (enfants nés prématurément en 2011) ont rejoint ceux de la cohorte Elfe et ont participé à la même enquête.

Dans le contexte de l’épidémie, l’enquête va aussi permettre d’établir un diagnostic inédit des apprentissages scolaires des enfants. L’enquête en CM1 arrive juste après le recueil des données d’un questionnaire renseigné par les familles Elfe et Epipage2 lors du confinement. Croiser les résultats de ces deux enquêtes avec les données sur le mode de vie et l’environnement des enfants, permettra aux chercheur·e·s d’analyser plus finement les effets du confinement sur les apprentissages scolaires.

Participation et droits des enseignant(e)s

Les enseignant(e)s sollicité(e)s par les familles sont invité(e)s à remplir un mini-questionnaire sur l’élève, sur lui même (expérience d’enseignement à ce niveau de classe, matériel pédagogique utilisé) et faire réaliser quelques exercices sur les apprentissages en français et mathématiques.

L’enseignant(e) est libre et volontaire dans la démarche de participation à l’enquête école. Le traitement de ses données à caractère personnel dans le cadre de l’étude sont conformes aux dispositions de la loi n°78-17 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, et au Règlement général sur la protection des données (Règlement (UE) 2016/679.

Pour plus d’informations