Santé

La vaccination par le BCG avant 3 mois

Guthmann J-P., Ragot M., Ben Boutieb M., Bois C., Dufourg M-N., Levy Bruhl D., « Couverture vaccinale et déterminants socioéconomiques de la vaccination BCG chez l’enfant avant 3 mois : résultats de la cohorte Elfe, 2011 », Revue d’Epidémiologie et de Santé Publique, volume 64, n° 4, septembre 2016.

En accord avec les recommandations, la couverture vaccinale est plus élevée en Île-de-France (59,5 %) comparée à celle des enfants à risque hors Île-de-France (46,7 %). Chez les enfants ayant deux parents originaires d’un pays où la fréquence de la tuberculose est forte, elle est avant 3 mois de 80,5 % en Île-de-France et de 60,4 % hors Île-de-France. Toutes choses égales par ailleurs, la vaccination est également plus fréquente lorsque l’enfant est suivi par un pédiatre ou en PMI. [Lien vers l’article]

Entretien prénatal précoce et séances de préparation à la naissance et à la parentalité

Barandon S., Balès M., Melchior M., Glangeaud-Freudenthal N., Pambrun E., Bois C., Verdoux H., Sutter-Dally A.-L., « Entretien prénatal précoce et séances de préparation à la naissance et à la parentalité : caractéristiques psychosociales et obstétricales associées chez les femmes de la cohorte Elfe », Journal de Gynécologie Obstétrique et de Biologie de la Reproduction, Août 2015

L’entretien prénatal précoce (EPP) propose d’identifier les besoins des couples en matière de santé physique et psychique et d’apprécier leur environnement social en période périnatale. La préparation à la naissance et à la parentalité (PNP) propose une démarche d’éducation pour la santé.
Parmi les mères Elfe, 33 % avaient bénéficié d’un EPP et 52 % d’une PNP. Les mères primipares, nées en France, de niveau éducatif élevé, en situation d’emploi, ou déclarant des difficultés psychologiques, ont plus souvent bénéficié d’un EPP et/ou d’une PNP. Les mères jeunes, bénéficiant de la CMU, ambivalentes quant à leur grossesse, ayant moins de 7 visites prénatales et présentant des complications obstétricales suivaient moins fréquemment la PNP.
L’entretien prénatal précoce et la préparation à la naissance et à la parentalité concernent préférentiellement des populations de bon niveau sociodémographique. Ils devraient être intégrés à un système de prévention et de soins élargis afin de concerner les populations les plus vulnérables, et de participer à l’amélioration de l’environnement psychologique et social de toutes les femmes en période périnatale. [Lien vers l’article]

Consommation de tabac et d’alcool au cours de la grossesse en fonction du statut migratoire

Melchior M., Chollet A., Glangeaud-Freudenthal N., Saurel-Cubizolles M.-J., Dufourg M.-N., van der Waerden J., Sutter-Dallay A.-L., « Tobacco and alcohol use in pregnancy in France: The role of migrant status: The nationally representative Elfe study », Addictive Behaviors, 51:65-71, Juillet 2015.

Les analyses montrent que les femmes nées en France consomment plus de tabac et d’alcool que celles nées à l’étranger (respectivement : tabac : 21.9 vs. 8.8 % ; alcool : 40.4 vs. 22.9 %). Cependant, les femmes nées à l’étranger vivant sans conjoint ont une probabilité particulièrement élevée de consommer de l’alcool. Une situation socioéconomique défavorable est associée à un niveau plus élevé de tabagisme chez les femmes nées en France, tandis que chez les femmes nées à l’étranger on observe la tendance inverse. Enfin, lorsque le père de leur enfant est né à l’étranger, les mères ont des niveaux de consommation de tabac et alcool faibles - qu’elles soient elles-mêmes nées à l’étranger ou pas - suggérant que les caractéristiques de l’entourage jouent également un rôle. [Lien vers l’article]

Difficultés psychologiques et accès aux soins pendant la grossesse

Bales M., Pambrun E., Melchior M., Glangeaud-Freudenthal N.-M., Charles M.-A., Verdoux H., Sutter-Dallay A.-L., “Prenatal psychological distress and access to mental health care in the ELFE cohort”, European Psychiatry, février 2015.

La proportion de femmes enceintes déclarant des difficultés psychologiques pendant la grossesse était de 12,6 % dans l’étude Elfe. Ces difficultés sont plus fréquentes chez les femmes ayant eu plusieurs grossesses, consommatrices de tabac ou d’alcool, dont la grossesse n’a pas été planifiée ou désirée ou lorsque la grossesse a été compliquée par des pathologies médicales. Seules 25 % des femmes ayant rencontré des problèmes psychologiques pendant leur grossesse ont consulté un spécialiste. Les femmes les plus jeunes et celles nées à l’étranger sont celles qui ont consulté le moins souvent. La prise en charge de ces difficultés psychologiques pendant la grossesse pourrait pourtant aider à préparer l’arrivée de l’enfant et à prévenir les problèmes résultant de difficultés persistantes. [Lien vers l’article]

EN SAVOIR PLUS

Paroles de chercheurs...
Alimentation des femmes enceintes et respect des recommandations, santé respiratoire des nourrissons, exposition des mères et des nouveau-nés aux polluants de l’environnement... Les chercheurs présentent leurs travaux de recherche.
[Voir les vidéos]

Les résultats en sciences sociales

Les résultats en environnement

Les résultats pluridisciplinaires

Toutes les publications