Pluridisciplinaires

Déterminants de la conduite de la diversification alimentaire

Bournez M., Ksiazek E., Wagner S., Kersuzan C., Tichit C., Gojard S., Thierry X., Charles M.-A., Lioret S., de Lauzon-Guillain B., Nicklaus S., « Factors associated with the introduction of complementary feeding in the French ELFE cohort study », Maternal & Child Nutrition, octobre 2017.

Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) conseille l’initiation de la diversification alimentaire à partir du 6e mois révolu, mais pas avant le 4e mois révolu, avec une introduction progressive des groupes d’aliments. Cependant, les caractéristiques de cette initiation sont encore mal connues en France. Grâce aux questionnaires remplis par les parents des enfants Elfe sur l’introduction de 28 groupes d’aliments entre les âges de 3 et 10 mois, les chercheurs ont pu déterminer les facteurs qui influent sur l’initiation de la diversification alimentaire, en particulier les caractéristiques familiales associées à l’introduction d’aliments de diversification avant 4 mois révolus.
L’âge moyen à la diversification est de 5,3 mois. Les enfants dont l’alimentation est diversifiée avant 4 mois révolus (21 %) sont plus souvent des garçons, issus de familles dont les 2 parents sont nés à l’étranger, dont la mère a moins de 25 ans, un surpoids, un niveau d’études inférieur au bac et est fumeuse. Les groupes d’aliments les plus souvent introduits avant 4 mois révolus sont les céréales, légumes, fruits, pommes de terre. [Lien vers l’article]

Durée de l’allaitement en France

Wagner S., Kersuzan C., Gojard S., Tichit C., Nicklaus S., Geay B., Humeau P., Thierry X., Charles M.-A., Lioret S., Lauzon-Guillain B. (de), « Durée de l’allaitement en France selon les caractéristiques des parents et de la naissance. Résultats de l’étude longitudinale française Elfe, 2011 », BEH n° 29, p. 522-532, octobre 2015.

Parmi les 70 % de mères ayant initié un allaitement à la maternité, la médiane de la durée totale d’allaitement est de 17 semaines et celle de l’allaitement prédominant de 7 semaines. Seuls 19 % des enfants reçoivent encore du lait maternel à 6 mois. La durée totale d’allaitement est plus courte chez les mères âgées de moins de 30 ans, vivant seules, ayant un faible niveau d’études ou ayant repris le travail moins de 10 semaines après l’accouchement. En revanche, l’allaitement est plus long chez les mères cadres (par rapport aux mères employées), en congé parental (par rapport à celles qui avaient un emploi) ainsi que chez celles ayant suivi des séances de préparation à la naissance. L’allaitement est également plus long lorsque les pères ont assisté à l’accouchement. [Lien vers l’article]

Pratiques de l’allaitement

Kersuzan C., Gojard S., Tichit C., Thierry X., Wagner S., Nicklaus S., Geay B., Charles M.-A., Lioret S., Lauzon-Guillain B. (de). « Prévalence de l’allaitement à la maternité selon les caractéristiques des parents et les conditions de l’accouchement. Résultats de l’enquête Elfe maternité, France métropolitaine, 2011 », BEH n° 27, p. 440-449, Octobre 2014.

Les résultats de l’étude Elfe confirment la tendance à l’augmentation de l’initiation de l’allaitement maternel en maternité documentée depuis plusieurs années, en parallèle des nombreuses actions de santé publique qui ont été initiées pour promouvoir l’allaitement maternel. 
L’enquête Elfe a permis d’apprendre que 70 % des mères allaitent à la maternité, un chiffre en forte progression depuis les années 1970 (59 % des mères allaitent exclusivement et 11 % donnent un biberon en plus du lait maternel). Les mères qui allaitent plus fréquemment sont plus âgées, de corpulence normale et appartiennent à une catégorie socioprofessionnelle supérieure. Les mères nées à l’étranger allaitent également plus souvent, de même que les mères qui ont suivi des séances de préparation à la naissance et qui ne fument pas pendant leur grossesse.
Par ailleurs, l’allaitement est plus fréquent lorsque les pères sont impliqués, présents à l’accouchement et que les couples sont mariés.
Enfin, l’allaitement en maternité varie entre les régions : il est plus fréquent à l’Est et en Île-de-France, il est moins fréquent à l’Ouest et au Nord. [Lien vers l’article]

EN SAVOIR PLUS

Paroles de chercheurs...
Alimentation des femmes enceintes et respect des recommandations, santé respiratoire des nourrissons, exposition des mères et des nouveau-nés aux polluants de l’environnement... Les chercheurs présentent leurs travaux de recherche.
[Voir les vidéos]

Les résultats en sciences sociales

Les résultats en santé

Les résultats en environnement

Toutes les publications